Lire pour mieux vivre, surtout en avril

Newsletter #5

Chères toutes et tous,

Au moment où nous avons commencé à imaginer notre newsletter mensuelle, nous avions un autre titre.

Et puis, quelques jours après, nous voilà à l’aube d’un “reconfinement” en France et dans beaucoup d’autres pays.

Nous avons alors décidé de changer de titre pour revenir à l’esprit curatif et pionnier de Sadie Delaney Peterson. Ce nom ne vous dit rien ? C’est normal, elle n’est pas encore connue dans le monde entier. Nous y travaillons !

Sadie Delaney Peterson est la femme par qui la “bibliothérapie”, littéralement “le soin par les livres”, a pris racine, à l’hôpital des Vétérans en Alabama, au début du vingtième-siècle. Pendant plus de 30 ans, elle ne cessera de célébrer les livres. Et elle partagera leurs bienfaits avec des malades admis à l’hôpital, mais aussi des personnes désocialisées et des jeunes en situation de vulnérabilité.

Sadie Delaney Peterson par Mary Phelan

Que reste-t-il de l’oeuvre de Sadie ? Des décennies de bibliothérapie sans aucun doute. Mais surtout la possibilité de perpétuer cette pratique à notre bénéfice. Ouvrir un livre et se laisser porter par ses pouvoirs.

Ne pas choisir n’importe quel livre. Composer sa propre bibliothèque des émotions. Trouver l’ouvrage-clé qui va ouvrir une porte en vous au moment propice et vous permettre de percevoir votre vie d’une manière nouvelle. Sous un autre angle. Pourquoi s’en passer ? De plus, lire réduit le stress, les sciences l’attestent.

C’est dans cette énergie que nous avons concocté cette newsletter. Pour vous proposer des refuges, des alliés et des compagnons de confinement variés et vitaminés : des livres à déguster, à dévorer et à partager !

Nous avons aussi le plaisir de republier une interview de Laetitia Colombani, auteure notamment d’un joli roman aclamé dans le monde entier, la Tresse. Voilà le premier texte de notre “readlist confinement” !

Tous vos retours sont (toujours) les bienvenus. Prenez soin de vous et bonnes lectures !


🎙L’interview Emotions : Laetitia Colombani, les fils de l’écriture.

Laetitia Colombani est une écrivaine attachante, sensible et avec un sens narratif aigu. Après le grand succès de la Tresse paru chez Grasset en 2017, elle a publié Les Victorieuses, toujours chez Grasset en 2019. L’intrigue suit Solène, 40 ans, ancienne avocate au sortir d’un burnout qui tente de trouver du sens à sa vie, au Palais de la Femme à Paris.

1/ Si je vous dis émotions et littérature, vous pensez à quoi ?

Pour moi la littérature comme le cinéma sont vecteurs d’émotions ; j’aime être émue et surprise quand je lis un roman, j’aime être transportée dans des univers que je ne connais pas. Une littérature froide sans émotion ne me touche pas.

2/ Les deux ou trois lectures qui vous ont le plus émue dans votre vie. Pour quelle raison ?

« L’amant » de Duras : je l’ai lu à l’âge de 15 ans, l’âge de l’héroïne du roman. Je le relis régulièrement et suis émue à chaque fois. La musique des mots de Duras me bouleverse.

« Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan. La fin est d’une brutalité sans nom, j’ai rarement autant pleuré. C’est un roman d’une puissance rare.

« Les Heures » de Mickael Cunnigham. J’ai d’abord vu le film de Stephen Daldry avant de découvrir le roman. Le parallèle des destins de ces trois femmes est poignant, sensible. L’âme féminine, ses tourments et ses secrets sont magnifiquement rendus par Cunningham.

3/ L’émotion que vous préférez voir chez une femme.

La joie

4/ L’émotion que vous préférez voir chez un homme.

La joie

5/ Lequel de vos romans dont l'écriture a suscité en vous les émotions les plus particulières ? Pourquoi ? 

Mes deux romans ont chacun suscité beaucoup d’émotion lors de l’écriture. J’ai écrit « la tresse » en pensant à l’une de mes proches amies qui affrontait l’épreuve de la maladie, et à qui le livre est dédié. Je me sentais tellement en empathie avec elle et les personnages du livre qu’il m’arrivait de pleurer en écrivant certaines scènes (les scènes de fin notamment). Dans « Les Victorieuses », l’émotion a aussi accompagné mon écriture. Le personnage de Binta particulièrement, cette femme africaine qui a abandonné son fils en Guinée pour sauver sa fille, m’a profondément touchée. Je pense que je ne pourrai pas écrire sur des sujets qui ne me touchent pas.

6/ Un des moments les plus émouvants de votre vie d’écrivain ? 

Lorsque mon instituteur de CM1, qui avait prédit à mes parents qu’un jour je serai écrivain alors que je n’avais que dix ans, est entré dans une librairie où je faisais une dédicace et s’est exclamé « J’ai attendu trente ans que tu écrives un livre ! Mais tu vois, tu l’as fait !».

7/ Le personnage de roman qui vous a le plus marquée ? Pourquoi ?

Mrs Dalloway. Parce que je trouve qu’elle me ressemble. Elle est à la fois totalement singulière et parfaitement universelle.

8/ L'auteur qui vous touche le plus ? 

Delphine de Vigan

9/ Où et quand préférez-vous lire ? 

Le soir après 22h, quand tout est calme chez moi. Et dans le train, dans l’avion, en vacances sur la plage.

10/ A qui offrez-vous des livres le plus souvent ? 

A ma fille, à ma mère, à ma soeur, à mon mari

11/ Votre état émotionnel actuel en tant qu’écrivain. 

Je me sens épanouie, heureuse, et excitée à l’idée de me lancer dans l’écriture de mon troisième roman ! J’ai aussi un peu peur… comme à chaque fois que je me lance dans un nouveau projet. Mais c’est une peur qui me fait avancer !

Epilogue : finissez la phrase suivante > La littérature m’émeut quand….

… elle me surprend et m’emmène sur des sentiers inconnus.


🧠 Les secrets de nos émotions : Takotsubo, quand les émotions nous brisent le coeur

Connaissez-vous le syndrome du cœur brisé ? Ce n’est pas une légende urbaine.

Certains chocs émotionnels font mal au coeur. Et ce phénomène a un nom : le syndrome de Takotsubo. Il s'agit d'une cardiomyopathie : une maladie qui touche le muscle cardiaque. Lorsqu’une personne est atteinte par cette pathologie, son muscle cardiaque ne se contracte plus correctement ! Le terme takotsubo vient du japonais et se traduit littéralement par "piège à poulpe" car l’organe coeur ressemble un peu à cet animal aquatique. Heureusement, le Takotsubo reste une pathologie rare et tous les chagrins d’amour ne le provoquent pas ! Sa prévalence est estimée à 1 cas pour 36 000 adultes et 1 à 3 % des patients suspectés de souffrir d'un infarctus aigu du myocarde. Depuis la pandémie, les cas augmentent à cause des situations agravées d’isolement et d’angoisse.

Parmi les pratiques permettant de prévenir ces accidents, la lecture et les activités culturelles sont recommandées autant que les activités physiques, la relaxation ou la méditation. Encore une autre raison de se plonger dans de bons livres !


📚 Readlist : les 3 livres du mois & bonus

Rester vifs et vivants, penser à l’après, passer le temps utilement : les livres seront à nos côtés pendant ce mois d’avril, quel que soit notre lieu d’atterrissage. Comme à chaque fois, cette sélection subjective et passionnée est issue des coups de 💜 de la communauté Love for Livres.

Pour oublier nos limitations le temps d'une lecture

Mr Vertigo par Paul Auster - Babel (2019)

Aussi sur Love for Livres

Pour révéler le sens de ce qui nous entoure

Le Livre des Symboles, un magnifique ouvrage collectif dans lequel chaque page est un voyage unique en son genre, en réédition - Taschen (2021)

Pour rassurer nos tout-petits 

Je t’aimerai toujours, quoiqu’il arrive par Debi Gliori - Gautier Languereau (2014) - Tout est dans le titre !

Miscellaneous: prescription littéraire pour temps de confinement

🧘🏽 Anti-stress : La Bibliothèque Des Coeurs Cabossés, Katarina Bivald (2016)

Pour ne pas mourir d’ennui : L’audacieux Monsieur Swift, John Boyne (2020)

😴 Pour mieux dormir : Les Mille et Une Nuits version audio intégrale - vient de paraître

💡 Pour dédramatiser : Comment rater complètement sa vie en onze leçons ? - Dominique Noguez (2014)

🌍 Pour voyager et s’affranchir des pré-carrés: Jonathan Livingston le Goéland, Richard Bach (1970)


📬 Une histoire : des livres derrière les barreaux

La « rédemption par la lecture » est un projet mis en place en 2012 dans quatre prisons brésiliennes. Il permettait à des détenus sélectionnés, purgeant les peines les moins lourdes, de bénéficier de remises de peines grâce à la lecture.

Le gouvernement brésilien avait fixé à 4 jours la remise de peine pour chaque livre lu, avec une limite de 48 jours chaque année. À l’issue d’une période de lecture de 4 semaines, le détenu devait rédiger un compte rendu respectant certaines conditions.

Erwin James, détenu à l’époque, témoigne: «Les livres que j'ai lus en prison ne m'ont pas donné de réduction de peine mais ils m'ont aidé à devenir celui que j'aurais dû être.»


📜 Citation(s)

La lecture est une amitié.'Marcel Proust

La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens.Daniel Pennac

Les livres sont l’avion et le train, et la route aussi. Ils sont la destination et le voyage. Ils sont notre maison.” Anna Quindlen


✨ Actualités de Love for Livres et des livres

Les Français et la lecture

Le quatrième baromètre CNL/Ipsos les Français et la lecture vient de paraître. Il nous apprend que le taux de lecteurs a significativement baissé en France l’année dernière : 86% des Français ont lu un livre en chute de 6 points, parmi lesquels 63% en papier, 20% en papier et digital et 3% en digital exclusivement. Les romans et livres pratiques sont les genres les plus lus.

Les Français valorisent encore plus fortement la lecture pour le plaisir (72%), l’apprentissage (66%) et la quête de bonheur (49%). Les plus jeunes (15-24 ans) perçoivent la lecture comme un moyen de s’évader (23%) mais elle reste concurrencée par d’autres loisirs (45%). C’est pour cela que le livre doit être d’autant plus simple d’accès et attractif, toute notre mission 😉

Le langage de nos Emo-jis

Ça y est ! Les 6 émotions que nous utilisons dans Love for Livres ont été créées sous forme d’emojis. Nous remercions l’agence ByBenoît qui a su donner vie à notre univers.

Vous retrouverez désormais ces icônes dans la majorité de nos contenus, en français et en anglais.

Nos services

🎙 Régulièrement, vous nous demandez les services que nous proposons. Ils sont désormais à jour et détaillés sur Love for Livres dans la rubrique Nos Services (menu de gauche), en fonction de votre profil.

Notre engagement : lire pour mieux vivre, lire pour un monde meilleur.

👉 Si vous avez aimé cette newsletter, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux !

Share

Pour s’inscrire à la newsletter 👉 https://loveforlivres.substack.com